apprendre-le-francais-les-accents

Exercices de Français Accent Aigu Circonflexe Grave Tréma Cédille

Exercices de Français Accent Aigu Circonflexe Grave Tréma Cédille pour faire le tour des accents utilisés en langue française, les règles à suivre, les astuces pour savoir où et comment les insérer; tout ceci à travers des leçons simples et des exercices pour évaluer les acquis sur cette notion.

Qu’appelle-t-on accent ?

Un accent est un petit signe qui se place sur une lettre (très souvent sur les voyelles) pour vous indiquer qu’elle doit être prononcée avec une modulation de la voix (soit en abaissant la voix, soit en l’élevant).

Les différents accents

En français, on distingue l’accent aigu, l’accent grave, l’accent circonflexe, le tréma et la cédille. L’utilisation des accents respecte des règles bien précises.

Exercices

Loading

Jeux Flashs

Loading

L'accent aigu

Description

  1. L’accent aigu est le plus utilisé en Français, il apparait fréquemment au début et à la fin des mots. Il ne peut être mis que sur la lettre « e ». L’accent aigu est employé pour la prononciation du « e » fermé. Exemple: éberlué, émincé

  2. Il sert de terminaison aux verbes du 1er groupe ; les verbes qui se terminent par « er » ont leurs participes passés en « é ». Exemple : Flatter => Flatté | Le corbeau est flatté par le renard. Mélanger => Mélangé | Lulu a mélangé les graines.

  3. Il existe des mots qui ne prennent pas d’accent mais dont la prononciation se fait avec le son « é ». Exemple : placebo, diesel, credo

L'accent grave

L'accent grave (à, è, ù)

  1. On le met sur les voyelles « a », « e » et « u ». Exemple: , père,

  2. L’accent grave peut servir pour marquer une différence entre certains homonymes. Exemple : a et à, ou et , la et

  3. Si l’accent grave est placé en fin d'un mot, ce mot se termine par la lettre “s”. Exemple : accès, exprès, abcès, près

  4. Il est utilisé pour la prononciation du « e » ouvert. Exemple: mère, frère, chère

  5. Il existe des mots sans accent mais qui se prononcent avec le son « è ». Exemple : valet, lacet, mer, perle, cercle, cher

Accent circonflexe

Accent circonflexe (â, ê, î, ô, û)

  1. L’accent circonflexe s’utilise avec toutes les voyelles sauf la voyelle « y ». Exemple : côte, fête, mûr, tâche, boîte.

  2. Cet accent résulte de la disparition du “s” dans un mot. Exemple : bête - bestial, fête - festivité

  3. Il vient aussi marquer la différence entre certains homonymes. Exemple : mur et mûr, sur et sûr, tache et tâche, cote et côte

Le tréma

Le tréma (ë, ï, ü)

  1. Même si le tréma se place sur les voyelles “e”, “i” et “u”, il est très rare d’avoir les mots avec « ë » et « ü ». Exemple : laïque, noël, capharnaüm

  2. En générale, il indique que la voyelle qui le précède doit être prononcée de manière isolée. Lors de la prononciation, le tréma joue le même rôle que la lettre « h » quand elle est placée entre deux voyelles. Exemple : Le mot « Jamaïque » se prononcerait de la même façon si on l’écrivait “Jamahique”.

La cédille

La cédille (ç)

  1. La cédille permet de prononcer la lettre « c » comme « s ». Le "c" cédille peut se placer devant les voyelles « a », « o » et « u ». Exemple : français, aperçu, tronçon

  2. Devant les voyelles « e » et « i » la lettre « c » se prononce comme « s », on n’a donc plus besoin de cédille. Exemple : France, cible

Règles à retenir sur les accents

Dans la rubrique Exercices de Français Accent Aigu Circonflexe Grave Tréma Cédille, nous pouvons retenir l'astuce suivante lors de l'insertion des accents dans un mots:
  1. On ne met jamais d’accent devant une consonne double, même lorsque la lettre « e » se prononce « é » ou « è ». Exemple : messe, dessert, pelle, terre

  2. De manière générale, lorsque la voyelle « e » est entourée par deux consonnes dans une syllabe, elle ne porte pas d’accent. Exemple : fer, mer, vers, terne, verni

Ressource PowerPoint pour enseigner les accents

ressource-powerpoint-apprendre-le-francais-les-accents